Centre National de Danse Contemporaine - Angers

CONTACT

Centre national de danse contemporaine - Angers
17 rue de la Tannerie
BP 50107
49101 Angers cedex 02
Tel +33 2 44 01 22 66
www.cndc.fr
contact@cndc.fr

Centre National de Danse Contemporaine - Angers

DIRECTION ARTISTIQUE ROBERT SWINSTON

« Patrimoine versus création », un axe majeur du projet artistique du CNDC : à partir du vaste répertoire de Merce Cunningham et de ceux de la danse en général, le centre décline de nombreux projets visant à mettre en lumière la richesse de cet héritage et son potentiel créatif. C’est également sous le signe de la diversité que le projet est construit : diversité des esthétiques, diversité des publics, diversité des approches.

CINQ MISSIONS

Le Centre national de danse contemporaine – Angers est investi de cinq missions : création, résidences, programmation de la danse au Quai – Forum des Arts Vivants, éducation artistique et formation avec l’École supérieure de danse contemporaine.

Retrouvez l’activité du Centre national de danse contemporaine – Angers sur le site Internet : www.cndc.fr.

CRÉATION

Les spectacles de Robert Swinston sont répétés et créés à Angers, et le CNDC participe à la production d’autres créations notamment par des coproductions et des accueils en résidence. Création également avec les étudiants qui sont amenés à interpréter sur le plateau des créations composées par des chorégraphes contemporains spécialement à leur intention.

RÉSIDENCES

Le Centre national de danse contemporaine – Angers, avec ses studios de danse et ses logements, accueille des artistes pour des périodes de recherche et de création. Ces accueils relèvent du partage de l’outil auquel répond l’ensemble des centres chorégraphiques nationaux, permettant aux compagnies indépendantes de travailler et de créer leurs spectacles. De nombreux projets voient le jour ici, ou simplement marquent une étape vers leur concrétisation. Les compagnies accueillies en résidence ont la possibilité de présenter au public leurs travaux en cours lors des ouvertures studios : extrait de spectacles, projection de films ou discussion, toujours en entrée libre. Rendez-vous pour les ouvertures studios en entrée libre les jeudis à 19h (programme trimestriel disponible sur www.cndc.fr).

PROGRAMMATION

Le CNDC élabore la programmation de la saison danse au Quai – Forum des Arts Vivants.

Robert Swinston souhaite offrir une large place à la diversité des esthétiques, en proposant des spectacles d’horizons et de formats variés. Une thématique trimestrielle est développée en parallèle de la programmation.

ÉDUCATION ARTISTIQUE

L’éducation artistique et culturelle est une mission forte du Centre national de danse contemporaine - Angers, auprès de structures éducatives – de l’école élémentaire à l’université – établissements spécialisés (instituts médico-éducatifs, centre de santé mentale angevin…), associations du secteur social et socio-culturel, ou encore le service culturel du centre hospitalier universitaire d’Angers.

Afin d’affirmer et développer ces projets, des propositions en direction des formateurs (enseignants et professionnels de la danse) sont mises en place parallèlement aux projets orientés vers la pratique culturelle (ateliers du regard, spectacles, rencontres artistiques) et la pratique artistique (ateliers de danse) en direction des scolaires, étudiants et publics spécifiques.

De nombreux parcours artistiques et culturels sont élaborés chaque saison avec des  partenaires et/ou dispositifs tels que l’Inspection académique de Maine-et-Loire, le rectorat de l’Académie de Nantes, le « jumelage » Drac des Pays de la Loire, la Charte culture et solidarité de la ville d’Angers, le Conseil général de Maine-et-Loire (Parcours d’éducation artistique et culturelle / Danse au collège) et la Région Pays de la Loire (Charte culture et solidarité, direction de l’éducation).

De nombreux artistes s’investissent chaque année dans ces projets. Plus de 2 000 billets de spectacles sont attribués à des scolaires ou à des publics rattachés à des structures socioculturelles.

Place aussi aux amateurs avec avant certains spectacles de danse au Quai, un groupe amateur invité à se produire dans le forum pour le plaisir de tous.

ÉCOLE SUPÉRIEURE DE DANSE CONTEMPORAINE

L’ École supérieure de danse contemporaine du Centre national de danse contemporaine – Angers prépare au Diplôme national supérieur professionnel de danseur (DNSPD). Le programme pédagogique de ce cursus de deux ans vise à accompagner l’élève dans la maîtrise et la compréhension fine de différentes techniques de danse moderne ainsi que des fondements de la danse contemporaine, en mettant l’accent sur une approche à la fois pratique, créative et théorique.

Un aspect essentiel de la pédagogie au Centre national de danse contemporaine – Angers consiste dans l’apprentissage croisé de techniques issues de la danse moderne et contemporaine. Le choix d’enseigner les fondements de la danse moderne dans une formation de danse contemporaine constitue une pierre angulaire de l’école. En effet, leur cohérence structurelle et artistique forme un très utile corpus d’étude fondé sur certains types de corps, de techniques et de styles qui vont de pair avec des courants esthétiques, des processus et des œuvres. Cette approche permet aux danseurs d’accéder à la connaissance, l’histoire et la philosophie de leur art et d’en acquérir les savoirs propres en les ayant – au travers de diverses expériences théoriques et pratiques – identifiés, analysés et éprouvés. L’objectif est que le danseur étudiant acquière à partir d’une base ou d’un « modèle » une autonomie progressive qui lui permet de concevoir librement des morceaux personnels selon ses aspirations.

Les cours théoriques dispensés au sein de l’école s’appuient sur les différents focus proposés pour les nourrir d’autres apports grâce à des analyses d’œuvres musicales, chorégraphiques et fonctionnelles. La pratique vocale prolonge le travail corporel développé durant le cursus. Les présentations du travail des étudiants au public sont nombreuses : écoles ouvertes, interprétations de répertoire, créations, présentations de travaux d’étudiants. Enfin, l’appréhension de l’environnement socioprofessionnel des artistes chorégraphiques fait l’objet d’une attention particulière. Il s’agit d’aider les étudiants à construire leur parcours professionnel – notamment en les informant de l’environnement socioprofessionnel de leur métier –, de les préparer à être non seulement des artistes, mais aussi des acteurs de la danse en mesure de s’inscrire professionnellement dans leur environnement. Cette partie des études sera portée conjointement par le Centre national de danse contemporaine – Angers et l’Université d’Angers dans le cadre d’une Licence parcours Arts du spectacle/danse - Domaine Sciences sociales et humaines, spécialités droit, économie et gestion, préparée par les étudiants.

Toutes les informations détaillées sur le CNDC et ses activités sur le site internet www.cndc.fr.

Renseignements et réservations : 02 44 01 22 66 / contact@cndc.fr

Robert Swinston

Robert Swinston, directeur artistique du CNDC depuis janvier 2013,  multiplie les expériences artistiques entre création, adaptation, reconstruction, transmission et collaboration avec d’autres auteurs, toujours désireux d’ouvrir de nouvelles perspectives artistiques et d’engager des aventures innovantes sur le terrain de la création chorégraphique. 

En 2012, Robert Swinston crée 4 Walls / Doubletoss Interludes, donnée en première présentation au Barishnikov Arts Center de New-York. Cette même année, il collabore avec Vicky Shick à la création de So be it. En janvier 2014, Robert Swinston propose au public angevin une création intitulée Toujours fidèle, accompagnée d’une adaptation sur une chorégraphie de Merce Cunningham. Quelques mois plus tard, peu avant Noël, il crée une nouvelle version de La Boîte à Joujoux, une musique de ballet pour marionnettes de Claude Debussy composée entre 1914 et 1917. Ce programme est complété par l’adaptation scénique de Deli Commedia Variation, une vidéodanse réalisée par Eliot Caplan et Merce Cunningham en 1984. 

Robert Swinston a aussi à son actif la création d’un grand nombre d’Events dans le monde entier à l’image de celui qu’il chorégraphie pour Mikael Barishnikov au Red Cat de Los Angeles en 2010.

En tant qu’auteur, il met en scène et crée des adaptations de nombreuses œuvres de Merce Cunningham pour de grandes compagnies internationales de ballet comme le Boston Ballet, le White Oak Dance Project, la Rambert Dance Company, le New-York City Ballet et l’Opéra de Paris. 

Robert Swinston a été directeur de la chorégraphie de la Merce Cunningham Dance Fondation de 2010 à 2011 et du Merce Cunningham Trust - dévolu au répertoire, à la pédagogie et aux programmes éducatifs - en 2012.

Tout au long de sa carrière, Robert Swinston enseigne dans le monde entier (Merce Cunningham Studio & Dance Company, Juilliard School, Montclair State College, Université de Berkeley, London Contemporary Dance School, aux CNSMD de Paris et de Lyon et à l’Ecole nationale supérieure de danse de Cannes.

Robert Swinston acquiert ses premières expériences de danseur en formation au sein de la compagnie de Martha Graham (1972). Il sera ensuite interprète pour la José Limón Dance Company (1978-1980), le Kazuko Hirabayashi Dance Theatre (1972-1982) avant de rejoindre la Merce Cunningham Dance Company en 1980. Il devient en 1992 l'assistant du chorégraphe dont il continue à interpréter les œuvres.

ORGANIGRAMME

DIRECTION
Robert Swinston - Directeur artistique
Claire Rousier - Directrice adjointe

SERVICE ADMINISTRATIF
Sylvie Richard - Administratrice
Manon Prévost-Ruffini - Chargée d’administration

SERVICE PRODUCTION, DIFFUSION ET COMMUNICATION
Arnaud Hie - Directeur de la production, de la diffusion en charge de la communication
Rémi LLoubes - Chargé de production et de diffusion

SERVICE EDUCATIF ET CULTUREL
Gildas Esnault - Responsable du service éducatif et des publics
Anne-Marie Page - Responsable de l’accueil

SERVICE PROGRAMMATION, RESIDENCE ET PROJETS SPECIFIQUES
Nathalie Bourgès -  Chargée de projets
Sandra Bony - Chargée des résidences d’artistes - Assistante à la programmation
Lautaro Prado - Chargé de l’entretien

SERVICE PEDAGOGIQUE
Marion Ballester - Directrice pédagogique
Christian Cheyrouse - Coordinateur
Sophie Forcadet - Assistante

SERVICE TECHNIQUE
François Le Maguer - Directeur technique
Alain Cherouvrier – Technicien son
Benjamin Aymard – Technicien lumières

INFRASTRUCTURE

Le Quai :

Studio de création : 20 m x 21 m (7,5 m sous grill) – jauge : 100 places
Studio 1 : 12 m x 12 m – jauge : 45 places
Studio 2 : 12 m x 12 m – jauge : 19 places
Studio 3 : 12 m x 12 m – jauge : 19 places

Studios des Abattoirs :

Grand studio : 12,6 m x 17,6 m (7 m sous grill) – jauge : 75 places
Petit studio : 12 m x 13 m – jauge : 19 places

Studios André Moine :
Grand studio : 8,45 m x 16 m - jauge : 19 places
Petit studio : 8,45 m x 11 m - jauge : 19 places